body {

Saison 2013-2014


 

Côte à côte


Théâtre de Gennevilliers
6 décembre, 20h00

  • Tomas Bordalejo, Zapping 2 (création mondiale), pour flûte, clarinette, percussion, accordéon, violon, violoncelle
  • Philippe Hurel, Cantus, pour soprano, flûte, clarinette, 2 percussions, piano, violon, violoncelle
  • Entracte
  • Christophe Bertrand, Satka, pour flûte, clarinette, percussion, piano, violon, violoncelle
  • Bernard Cavanna, Concerto pour violon, pour violon solo et flûte, hautbois, 2 clarinettes, basson, cor, trompette, trombone, 2 percussions, accordéon, 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse

    Musiciens de l'Ensemble Court-circuit
    Soprano : Élise Chauvin
    Violon solo : Noëmi Schindler
    Direction : Jean Deroyer

    Un cocktail sera servi à l'issue du concert


  • © Sophie Steinberger


    Bernard Cavanna et Philippe Hurel vivent côte à côte, non loin du T2G : l'un dirige le conservatoire de Gennevillers, l'autre habite à Asnières. A la fois collègues et complices, l'idée leur est venue de programmer chacun une pièce de leur catalogue qui leur tient à cœur et d'associer à cette rencontre des compositeurs dont ils se sentent proches, musicalement et/ou affectivement.
    Ce concert placé sous le signe de l'amitié et de la proximité regroupe trois pièces importantes qui ont déjà fait leur chemin, le Concerto pour violon de Bernard Cavanna, Cantus de Philippe Hurel, Satka du regretté Christophe Bertrand et une découverte, Zapping 2 de Tomas Bordalejo.


    Informations pratiques :
    Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National de Création Contemporaine, 41 avenue des Grésillons, 92230 Gennevilliers
    Tarifs : Plein tarif, 12 euros / tarif réduit (demandeurs d'emploi, étudiants…), 9 euros / étudiants de conservatoire, une place tarif réduit achetée = une place offerte
    Informations et réservations: CRD de Gennevilliers, 01 40 85 64 71


    Co-production ensemble Court-circuit / CRD de Gennevilliers; en partenariat avec le Théâtre de Gennevilliers

     

    2007-2014 - Gilles Pouëssel